Exercice 10: Distance franchissable et autonomie maximales

Plans de leçons 3, 4, 5

Définitions :

Puissance de distance franchissable maximale: puissance qui permettra à l'avion de parcourir la plus grande distance possible (nb. max. de milles parcourus) par unité de carburant

Puissance d'autonomie maximale : puissance qui permettra à l'avion de rester en vol le plus longtemps possible (nb. max de minutes en l'air) par unité de carburant.

Objectifs :+ 2 manières pour trouver la puissance de distance franchissable maximale

+ manière de trouver la puissance d'autonomie maximale

Motivation : La connaissance de la puissance de distance franchissable maximale permettra de se rendre à destination plus économiquement, si le temps n'est pas un facteur important, ou tout simplement de permettre la réalisation d'un vol sans possibilité de ravitaillement en route ou vers une destination imprévue et lointaine (déroutement).

La connaissance de la puissance d'autonomie maximale se révélera utile lorsqu'il s'agira de «tuer du temps» dans les airs au moindre coût avant de pouvoir se poser ou de procéder à la suite d'un vol (instruction ATC de rester temporairement à l'extérieur de la zone, perdu en vol-voyage, piste à déblayer, mauvaises conditions météo, ...)


Références : GIV 95

MP 82

MV 19; 174-186

PPII 19-29

S&R 353-360; 362-363

Inv. to Fly 167-171

Van Sickle 63-144

AOPA Flt Training 6-20 à 6-21

Kershner SPFM 227-231

Kershner APM 7; 96-106;

Kershner FIM 142

Au sol :

Aides :

+ Manuel de l'avion 6-4

POH 5-14 à 5-18

+ «computeur»

Points à démontrer :

Distance franchissable maximale :

‹ courbe de la traînée

+ finesse maximale

+ rendement du groupe motopropulseur

+ distance franchissable maximale

+ comment trouver le régime et l'altitude dans le manuel de l'avion

+ courbes de la puissance disponible et de la puissance requise

‹ influences de l'altitude et du poids

+ technique pour déterminer expérimentalement le régime de distance franchissable maximale (le prendre en note lorsque trouvé en vol)

+ influence des vents debout et arrière

+ utilisation de la commande de richesse du mélange

Autonomie maximale :

+ courbes de la puissance disponible et de la puissance requise

+ traînée produite supérieure à celle produite en vol de DFM, mais PUISSANCE (travail/temps) à fournir moindre

+ méthode pour trouver la puissance minimale (la prendre en note lorsque trouvée)

+ influences de l'altitude-densité et du poids

+ utilisation de la commande de richesse du mélange

+ utilisation des volets selon le type d'appareil


Discipline aéronautique :

+ maintenir une bonne surveillance extérieure (ne pas se laisser absorber par les lectures de cadrans ou par les ajustements des manettes)



Récapitulation :

Erreurs les plus souvent commises :

+ ne pas attendre que la vitesse se stabilise après les réductions de puissance

+ mal compenser

+ oublier d'appauvrir le mélange

Questions :

Quelle sera l'influence d'une augmentation de poids sur l'autonomie de vol ?

Pourquoi ?

Quelle est l'influence du vent sur l'autonomie de vol ? Pourquoi ?

Quelle altitude correspond à l'autonomie maximale ?

Quelle influence le vent a-t-il sur la distance franchissable en vol ?

Expliquez pourquoi et les mesures à adopter.

Influence de l'altitude sur la DFM ? Pourquoi ?

En vol :

Equipement : air calme (tôt le matin)

Distance franchissable maximale :

+ nommer l'exercice

+ définir l'exercice

+ motiver l'étudiant

+ clef : diminution de la puissance

+ technique expérimentale :

- partir du vol de croisière

- réduction de la puissance de 100 tours en 100 tours (attendre 2 min. entre chaque ajustement et compenser)

- maintien de l'altitude avec le manche (bille centrée pour minimiser traînée)

- indications des instruments à chaque diminution de puissance

- lorsque l'intervalle de diminution de vitesse s'accroît, noter le régime et l'augmenter de 100 tours

- appauvrir mélange

- compenser

+ d'après le POH :

- altitude pression et température extérieure

- puissance dans POH

- appauvrir

- compenser

Autonomie maximale :

+ nommer l'exercice

+ définir l'exercice

+ motiver l'étudiant

+ clef : diminution de la puissance

+ technique :

-partir du vol de croisière

- réduire la puissance à 2200 tours

- maintien de l'altitude avec le manche (bille centrée pour minimiser traînée)

- indications des instruments à chaque diminution de puissance

- continuer à réduire par tranches de 100 tours jusqu'à ce qu'il ne soit plus possible de maintenir l'altitude (attendre 2 min. entre chaque ajustement et compenser)

- noter le régime et l'augmenter de 50 tours

- appauvrir le mélange

- compenser

+ noter diminution de la réaction des commandes

Normes de vérification en vol :

Ne fait pas l'objet d'une épreuve en vol

Rapports d'accident :

Rapports de faits aéronautiques, vol. 6

Aviation Safety's Flying Circus, 2/ed.

I learned about flying from that