LE BUREAU DU SÉCRÉTAIRE-GÉNÉRAL

Le Sécrétaire-Général de la Ligue des États Secessionistes est le plus haut officier dans cette organisation, responsable de la gestion de la Ligue et de ses organes.

C'est devoir du Sécrétaire-Général (ou Sec-Gen) pour tenir des discussions dans l'Assemblée Générale; pour appeler et présider les votes; pour modérer la liste d'expédition; et pour juger des conflits internes entre les ambassadeurs.

La limite du Sec-Gen dans le bureau est d'un an, et l'élection est tenue parmi chaque ambassadeur dans l'Assemblée Générale, une voix par nation.

 

LE SÉCRÉTAIRE-GÉNÉRAL ACTUEL

M. ChurchMonsieur Fred Church Ortiz, de la Democracie de Cherusken-Isonomia, est portion comme Sécrétaire-Général de la LOSS. Il était en second lieu meilleur voté sur l'élection gagnée par Ras Diga Makonnen, qui a démissionné avant que sa limite ait été terminée en février, 2002, sous des accusations de favoriser l'espionnage, le sabotage, et le terrorisme parmi des micronations. La campagne était cordiale et bien combattue par les deux candidats, mais il y avait une question quant à la légalité de l'élection en raison des mots vagues de la Charte de LOSS et du manque d'atteindre un quorum complet de 16 voix. À la dernière minute, mai 27, 2001, le Sécrétaire-Général sortant, M. Thomas Leys, validé l'élection et mai 30, 2001, proclamé Diga Makonnen son successeur, mais son renvoi s'est appelé dix mois plus tard, et il a démissionné, laissant la voie d'accès Fred Church soient autorisés en tant que huitième Sécrétaire-Général de la Ligue des États Secessionistes.

Le Sécrétaire-Général peut être atteint à son adresse officielle à
Fredsite2@aol.com, et plus information biographique sera ajoutée bientôt.

Les fonctions officielles de M. Church dans le monde de micronational sont comme suit:

Co-Regent du Principauté Impérial (décembre 1999 -)

Sécrétaire-Général de la Ligue des États Secessionistes (2002-)

Individu souverain dans la Démocratie de Cherusken-Isonomia (2000 -)

Vice-Sécrétaire-Général de la Ligue des États Secessionistes (2001-2002)

Individu souverain responsable des Affaires Étrangères de la Démocratie de Cherusken-Isonomia

D'autres activités micronationales

être ajouté bientôt

HISTOIRE DES SÉCRÉTAIRES-GÉNÉRAUX

Depuis la fondation de la Ligue des États Secessionistes, il y a eu sept Secrétaires-Généraux permanents de la Ligue. Voici une brève biographie des Secrétaires-Généraux passés, et d'autres qui ont servi dans une capacité officielle comme tête de la LOSS:

 

M. MadisonRobert Ben Madison (1980-1983)
Roi de la Talossa, co-fondateur de la LOSS ainsi que John Carl Eiffler de Thord et John Arthur Jahn de l'Empire Impérial de Jahn. Il a créé une alliance des micronations novembre 26, 1980 qui a formé le precurser à la Ligue actuelle, pour défendre sa thèse "de la secession mondiale de 10.000.000 nations".

M. FreeburgNathan Freeburg (1983-1996)
Un citoyen talossan, il a servi de Sécrétaire-Général, le premier après sa période de latence de 1983 en fonction. Pendant cette longue période, la LOSS était complètement dormante, jusqu'à ce que M. Freeburg ait démissionné septembre 1996.

M. AguiarPedro Aguiar (1996-1997)
Servant de Sécrétaire-Général à partir d'octobre, 1996 à juillet, 1997, M. Aguiar, le fondateur de Porto Claro et le premier micronationaliste en Amérique Latine, étaient responsable pour la ressurrection de la LOSS et pour la création du premier page Web indépendant de la LOSS (qui a été précédemment accueilli sous le website talossan).

Mlle. MendelLise Mendel (1997-1998)
Servant le Sécrétaire-Général à partir de juillet, 1997 à début 1998, Mlle. Mendel de Port Cólice présidait au-dessus du dessin de la charte de ligue qui est presque identique à celle en service aujourd'hui.

M. KendallDavid Kendall (1998-1999)
Servant en position provisoire de sécrétaire général, M.. Kendall, aussi de Port Cólice, a été nommé par Sécrétaire-Général sortant Mendel au printemps de 1998 pour continuer la renaissance de la LOSS. 

M. LeysThomas Leys (1999-2001)
Élu par les membres de la LOSS en tant que de Secrétaire-Général avril 1, 1999, et réélu mars 31, 2000, Thomas Leys était le troisième chef de la LOSS de Port Cólice. Pendant ses deux années de gestion, supportée par les comités thématiques, la Ligue a retiré les membres anciens et a ajouté plusieurs nouvelles nations, aussi bien qu'a approuvé quelques ammendments à la charte.

M. MakonnenRas Diga Makonnen IV (2001-2002)
Un pseudonyme pour Michael Tigineh, l'ancien Ras de Catéra-Macusie a réussi les quatre années de la gestion de Colician promettant de favoriser beaucoup de réformes quant à la structure de conduite de la LOSS, mais il n'a pas été fait. Il a forcé la ligue dans un charachter belligerant en passant des rapports d'anti-pacifist et a été chargé de fort dénonce du principal terroriste et des missions remarquantes sur d'autres micronations. Pendant qu'un mouvement pour son déplacement commençait à recevoir le support à partir des États-membres, il a démissionné, deux mois avant la fin de sa limite.

 

1