Lettre du Colonel de Torquat sur le capitaine Jean Jacques de Butler en 1925.









Cette lettre fut adressee au Colonel Gustave Fremont, le futur Beau Pere du Capitaine Jean de Butler.









Le Colonel Louis de Torquat a termine sa carriere comme General de Brigade a Nantes. Il succeda au General Frere a la tete de l'ecole de chars de Versailles.Il fut arrete par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale avec une vingtaine de jeunes hommes pres de Quimperle en Bretagne et fusille a Kerfanny.

"Louis Marie Joseph Torquat de la Coulerie fut arrêté le 26 juillet 1944 alors qu'il se trouvait au château de Rosgrand, près de Quimperlé. Cet édifice, bâti par le sénéchal de Quimperlé Joly de Rosgrand, appartenait à la famille de Neuville, à laquelle le général de Torquat était apparenté. Habitant habituellement à Nantes, il se trouvait chez ses parents à l'été 1944. Rosgrand servait de repaire à un groupe de maquisards. Sans doute dénoncés, un groupe important réussit à s'enfuir le 26 juillet au matin, lorsque les Allemands encerclent la propriété vers 8 heures. Lors de la fouille, du matériel radio est retrouvé. Le général de Torquat est emmené à pied par les Feldgendarmes à Quimperlé, ainsi qu'un autre maquisard, du nom d'André Hervé. Ils sont incarcérés à la prison (l'école de Bel-Air). Le 28 juillet, André de Neuville cherche à récupérer le matériel radio qu'il pense resté au château de Rosgrand. Il est abattu d'une rafale de mitraillette. Quelques jours plus tard, le 8 août, Quimperlé est libérée. On apprend alors que des otages ont été exécutés à Kerfany-les-Pins (en Moelan-sur-Mer), les 29, 30 et 31 juillet 1944 ; ils étaient au nombre d'une vingtaine et parmi eux le général de Torquat, âgé de 71 ans. Ce furent deux soldats polonais, employés par les Allemands pour ensevelir les corps, qui révèlèrent l'endroit exact."

Je remercie Monsieur Claude Fagnen, le Directeur des Archives du Finistere pour ces informations tirés de l'ouvrage de Georges-Michel THOMAS et Alain LE GRAND, "Le Finistère dans la guerre ; tome 2, la libération", Brest, Editions de la Cité, 1980, pp. 387-392.

































La famille Butler de La Rochelle



© Ralph & Serge de Butler