Avis sur une trilogie
 

29/04/2000

Face à l'afflux du courrier que vous nous avez envoyé, La Provence a décidé de vous donner à lire quelques extraits choisis. Dans lesquels on constate que, décidément, cette Trilogie n'a pas plu à tout le monde

Comme vous pourrez le constater en lisant cette page nous avons dû, à l'évidence, aller au plus court, et parfois, penserez vous si vous faites partie de nos correspondants occasionnels, tailler dans le vif maladroitement.
Malgré ce, malgré la nécessité de choisir une phrase ici, une formule là, nous n'avons pas pu donner la parole à toutes et à tous, tant vous avez été nombreux à réagir à ces trois téléfilms interprétés par Roger Hanin, Gaëla Le Dévéhat, ou encore Henri Tisot. Vous voudrez bien nous en excuser, et considérer que nous avons essayé de donner un peu de place à un maximum d'entre vous. De ceux qui refusent avec énergie ce "remake" à ceux qui le regardent d'un œil tolérant ou même appréciateur, vous nous avez offert toutes les palettes du regard téléspectateur. Y compris une certaine objectivité. Il en ressort finalement, comme l'écrit Serge Montaggioni que "le talent de Roger Hanin n'est pas en cause", mais "qu'il arrive qu'un acteur prenne possession d'un personnage, c'est ce qui s'est passé avec César et Raimu, et là plus rien ne peut faire "oublier" Raimu. Raimu EST César et pour tous César EST Raimu. C'est comme ça".

Amis de la poésie...

De M.Jean-Marc Dermesropian, à Marseille
Ô jobastre! Pauvre mastre! Quel désastre ton César
Après Jules, sans scrupules, ridicule
Au hasard des répliques tu rappliques, fatidique
Et Pagnol tu massacres, simulacre, c'est le sacre de Guignol!

De M.Jean Sambussy, à Marseille
Je viens de regarder ta belle trilogie
Refaite à la télé en nouvelle version
Ils te l'ont esquintée c'est une hémorragie
D'après mon point de vue, telle est mon opinion.
Hanin en Navarro est assez sympathique
Mais pas derrière un bar dans la peau de César
Et le beau Marius n'est pas trop véridique,
Quant à Escartefigue, pas assez rondouillard...

Des décors anachroniques

De dutroit@caramail.com
J'ai remarqué un très bel anachronisme... un gros panneau du Conseil Général au milieu d'un décor d'époque... Ça fait bizarre.

De M.Charles Ribard, à Marseille
Peut-on laisser sous silence le bâclage du décor! Un lampadaire des années 80, le logo du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, la voiture du garage de Marius à Toulon immatriculée 84... Et la superbe vue de Marseille... sans le pont transbordeur. Et que dire de l'ineptie qui fait acheter le chantier naval de La Ciotat à Marius!

Et pourquoi pas Jean-Claude Gaudin?

Connaissant la faconde du maire de Marseille, deux de nos lecteurs n'ont pu s'empêcher de l'envisager dans le rôle de César...
Ainsi Mme Monique Mattei, de Marseille, qui nous dit: "En ce qui concerne la trilogie de Pagnol, version moderne, dans le rôle de César moi j'aurais bien vu notre maire J.C.Gaudin. L'accent, l'allure, la rondeur, tout y était, ceci dit sans ironie!"

Et M. Dellagrasta, de Gémenos : "M.Gaudin, maire de Marseille, on l'aime ou on ne l'aime pas, mais son accent est bien là, naturel."

A propos de l'accent

De L. Mamino, à Chateauneuf-les-Martigues
Que de "e" incongrus dans cette fameuse tirade des tiers! Ici et ailleure, comme ces estivants qui parodient notre assent... Mais eux sont amateures, ceux de la télé étaient des acteures...

De M. Claude Bonnefoi, à Saint-Auban-sur-Durance
A se demander si, en France, nous n'avons pas d'acteurs avec le "vrai" accent marseillais.

De M. Alain Leblanc, à Avignon
Même si les acteurs sont bons, où est passé l'accent de notre belle cité?

De Mme Alice Busson, à Marseille
Une très bonne trilogie très bonne distribution des rôles.

Réactions épidermiques

De Mme Huguette Martin, à Marseille
J'ai attendu de voir César pour vous écrire. Malheureusement mon opinion n'a pas changé. Cette trilogie je trouve que c'est un sacrilège.

De Mme Lucienne Raoux, à Istres
C'est grotesque et lamentable. Ce soir je me repasse la vraie trilogie avec M.Raimu, et je vais me régaler.

De Mme Pascale Pierre, à Marseille
C'est trop dur. Tè, je préfère changer de chaîne tout de suite.

De Mme Christiane Roux, à Aix
Pauvre trilogie, arrêtons le massacre. Toute la finesse, la sensibilité, le pathétisme de l'œuvre de Pagnol ont disparu pour sombrer dans une banalité désespérante.

De Mme Tenoux, à Villes-sur-Auzon
J'ai attendu jusqu'au volet "César" pour retrouver l'émotion ressentie à la vision des films tournés voici longtemps par Marcel Pagnol. Je n'ai rien ressenti de tel.

De Mme Renée Piro, à Marseille
Arrêtez le massacre de notre trilogie marseillaise. C'est une honte, à part M.Tisot et la petite Fanny, tout le reste zéro. Je pense qu'à Marseille et dans la région de très bonnes troupes auraient fait mieux.

De Mme Simone Musse, à Simiane-Collongue
Quand on a la chance d'avoir dans l'histoire du cinéma français un chef d'œuvre tel que la trilogie de Marcel Pagnol, avec des acteurs inégalables tels que M.Raimu (M.Orson Welles disait de lui que c'était le plus grand acteur du monde) et tant d'autres, on n'en fait pas une copie.

De Mme Arlette Bourtoire
Je suis scandalisée.

De M.Louis Albertucci, à Oraison
La peste sur Marseille en 1720 avait laissé sur notre Vieux-Port quelques survivants. Avec cette trilogie tous les Marseillais sont touchés à mort. Quel scandale! Quelle caricature! Quelle trahison!

De zambonimik@aol.com
Ce n'est pas du tout du Pagnol. Je pense que nous avons beaucoup de jeunes comédiens dans notre midi qui peuvent remplacer les Marius et Fanny actuels.

De M. Marcel Rostollan, à Marseille
Après "La femme du boulanger", c'est aujourd'hui à notre Trilogie (Marius, Fanny, César) de se faire "escagasser", s'il vous plaît messieurs, arrêtez le massacre.

De M. et Mme Gayet, à Saint-Martin de Crau
Mis à part Henri Tisot et Lenie Scofie qui sont bien dans leurs rôles, le reste zéro.

De Mme Gabrielle Rosso, à Auriol
A vous dire la vérité, ce film-là est un fiasco complet.

De Mme Danielle Lombard, à Marseille
La femme du boulanger était déjà un fiasco, pourquoi continuer ?

De M. Guy Feugier, à Marseille
Qu'allaient-ils faire dans cette galère!.. ces pôvres acteurs, jouant à cloche-pied, une fois en étant naturels, et une fois en forçant sur un accent de pacotille. Un film sans émotion, folklorique et bidon.

De Mme Félicie Perez, à Martigues
Je pense que nous sommes nombreux à être déçus. J'espère qu'à l'avenir il n'y aura plus de copies de films qui seront esquintés de cette façon.

De M. Jean Segarra, à Aix
La partie de cartes, une vraie "cagade".

De Mme Bremond, à Marseille
Je vois mon pauvre Marcel Pagnol se retourner dans sa tombe.

De M. Lefebvre, à Marseille
Aucune parole, aucun geste, aucun sentiments ne tombent juste. La partie de cartes c'est un massacre.

De M. Marcel Barbusse, à Saint-Estève Janson
Ô! Peuchère... Ceux qui sont en train de plagier la trilogie de Pagnol devraient se cantonner dans des rôles réservés à leur niveau artistique.

De M. et Mme Benoit Aloïsi, à Marseille
En tant que Marseillais, nous avons été particulièrement déçus par le jeu des acteurs.

De Mme Chêne, à Marseille
Nul et sans intérêt. L'argument avancé étant de faire connaître l'œuvre de Pagnol aux jeunes j'ai bien peur qu'ils n'aient pas une très haute opinion de l'auteur à la vue de ce chef d'œuvre massacré.

De M. Jacques Donnadieu, à Marseille
Raimu et tous les autres peuvent continuer à dormir tranquillement.

De Mme Deysson-Luchaire, à Miramas
Une belle mascarade. En Provence cela s'appelle une "caguade", elle est de taille. Le rôle principal, tenu par Roger Hanin, lui va comme une paire d'escarpins vernis à un éléphant.

De M. Jean Renucci, à Marseille
Quant à dire que la nouvelle version est meilleure que l'original, je qualifierais de Parisiens des Landolfi pareils pour dire des bêtises dans ce genre.

D'autres ont aimé

De M.Albert Assael, à Marseille
Raimu étant un tel monument qui a tant marqué le rôle dans la version 1930, aucun artiste ne pourra le remplacer. Malgré tout Roger Hanin tire son épingle du jeu. Fanny et Marius sont très supérieurs à Orane Demazis et Pierre Fresnay.

De Mme Suzanne Ferment, à Avignon
Soirée merveilleuse. Je dois rendre hommage à tous les acteurs. Une Fanny jolie à croquer, un Marius séduisant, un "monsieur Panisse" formidable, et un Roger Hanin magnifique, émouvant, envoûtant.

De Mme A.Bruschet, à Marseille
J'ai oublié que Roger Hanin avait un accent, le sien, qui n'avait rien à voir avec Marseille, mais son interprétation était juste et il s'est glissé dans la peau de César sans ridicule. N'en déplaise aux grincheux, je me suis régalée.

De M. Elie Novene, à Salon
Bravo France 2 et le producteur, merci les artistes.

De M. André Bouat
Je porte au crédit de cette version une Fanny et un Marius autrement plus vrais que les héros d'origine. Des décors nettement mieux choisis. Hanin campe un personnage vrai qui sans être moindre n'estompe pas Raimu.

De Mme Blanchard à Marseille
Il est difficile d'oublier l'inoubliable Raimu, mais Roger Hanin s'en est très bien tiré, car c'est un très grand acteur lui aussi.

De Mme Bonino, à Marseille
Agréable surprise, film de qualité, belles images de Marseille, tous les acteurs "super" dans leur rôle.

De Mme Monique Gautier, à Allauch
Il fallait bien un jour réactualiser ce chef d'œuvre, au risque de le voir sombrer dans l'oubli. Je pense que les nouveaux s'en sortent bien. Roger Hanin mérite louanges pour avoir eu le cran de succéder à un Raimu. Il s'en sort parfaitement.

De M.Serge Morel, à Marseille
Mille fois bravo, ça change que de voir toujours de la violence et du sexe.

De M. Daniel Begou, à Marseille
Pourquoi cette polémique sur cette nouvelle version de la trilogie de Pagnol, je pense que Nicolas Ribowski a su mettre tout son cœur et sa passion à cette réalisation, et qu'il l'a faite par la même occasion découvrir aux jeunes. Les acteurs se fondent totalement dans cette "saga méridionale" et les vues de notre belle cité ensoleillent encore plus cette célèbre trilogie.

De Mme Barres, à Marseille
Marius et Fanny sont très bien joués. Roger Hanin se tire très bien d'un rôle très lourd, marqué de la patte du grand Raimu. Ce n'était pas facile.

De Mme Jeanine Laurent, à Marignane
Dès la première partie j'ai été séduite par le jeu habile des acteurs, et ce n'est pas une simple reprise, mais l'impression d'une renaissance.