ALLAUCH D'HIER ET ... D'AUJOURDHUI (1)



Clickez sur les photos pour agrandir / click on the pictures to obtain larger size .

On remarquera que le sommet du mont Rodinacus s'est boisé. / More trees on Rodinacus mount

Les changements à Allauch à une centaine d'années d'intervalle. / Allauch Changeover in 100 years.

100 ans environ ont passé entre les photos noir et blanc et les photos couleur prises en Aout 1998, en fait, Allauch a conservé son caractère typiquement provençal, avec en plus les voitures, et les fils électriques.
100 years between black and white pictures and colors took in august 1998, in spite of the numerous years, Allauch has preserved typical provencal features, excepted cars and electrical wires !

Vous trouverez sur cette page / On this page: la place de la coquille et la rue Fernand Rambert.
Sur les autres pages / On the others:


La place de la coquille

- -
La rue de la République est devenue la rue Frédéric Chevillon, et le coiffeur est devenu poissonnier.
Communément appelée place de la coquille elle s'appelle en fait place Benjamin Chappe.
Benjamin Chappe maire en 1910 et Frédéric Chevillon maire de 1910 à 1914.


La Rue Fernand Rambert


Ici la modification d'emplacement de la coquille est plus évidente. (bien que accentuée par un angle de prise de vue légèrement différent)
La fontaine de la coquille fut offerte à Allauch en 1913 par le ministre des Beaux-Arts. Il semble qu'elle ait disparu probablement après la dernière guerre, elle a été réinstallée dans les années 70 à l'initiative de Mr Louis ARDISSONE. (si je ne me trompe)

- -
Frédéric chevillon a cédé son nom à Fernand Rambert.
Fernand Rambert, conseiller municipal élu pour la première fois en 1902, principalement attaché aux problèmes des transports,
il inaugure en 1908 la ligne de tramway Marseille-Allauch.
Artiste peintre de renommée régionale, il créa le salon de peinture du syndicat d'initiatives.
Décédé en 1967 à l'âge de 90 ans.


Le terminus de " l'usine électrique "

Ce que l'on appelle "usine électrique" était en fait l'un des premiers postes de transformation et de distribution de l'énergie électrique sur la région ; crée en 1906 il était alimenté par les premières lignes hautes tension en provenance de la Durance, il fut ensuite remplacé par celui d'Enco de Botte qui fonctionne encore aujourdhui. A l'époque il alimentait non seulement Allauch mais également une partie de Marseille en électricité. l'une des premières applications fut une révolution en matière d'éclairage public, l'éclairage électrique se substitua aux anciens réverbères à pétroles. L'usine électrique fut aussi en 1908 à l'origine de la ligne de tramway Marseille Allauch, dont on peut voir le terminus sur la photo ci-dessus.

L'aile droite des bâtiments désaffectés est cachée par les pins, et un abri-bus a été construit à l'entrée du chemin d'accés. Le terminus a été déplacé de 2 à 300 m, à l'entrée du village.


  • Sign My Guestbook / Paraphez mon livre d'or



    Dernière mise à jour / Last Revised : Fev 2006